jeudi 1 juin 2017

extrait du Journal - Martin Wable, Géopoésie (extrait)

« Avant il y avait certainement moi. Avant est devenu de plus en plus impénétrable, et tant mieux. Mieux c'est le soleil qui brille. La réverbération.

J'ai parlé. De ce que j'ai dit, je peux trouver d'où je suis venu. Mais il y a eu le sable. Mon œil se nettoie sur chaque grain de sable. Il est le sable, il reste le sable des millions de fois, et la pierre, elle, a décousu mes projets.

J'habite dans la pierre. Je ne le pensais pas, je m'y suis logé. Suis-je assez clair ?  »

Martin Wable, Géopoésie (extrait du recueil Géopoésie, 2015)
paru dans le Jdmp n°1, 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire